Blog de Cancer Infos Services

Le soutien et l’activité ne s’arrêtent pas (totalement) avec le confinement

par | 30 Oct 2020

Le confinement annoncé par le gouvernement va une nouvelle fois contraindre beaucoup d’activités à ralentir, voire se stopper. Malgré une situation économique déjà fragilisée par la première vague, c’est la décision qui vient d’être prise afin d’endiguer (ou du moins de freiner) la pandémie, qui bat des records de jour en jour. D’après Le Parisien, le PIB en France a enregistré une chute record de 13.8% lors du premier confinement. Cela a évidemment eu un impact sur l’emploi et le chômage : ce dernier a vu son nombre d’inscrit grimper de 815 000 au deuxième trimestre 2020.

 

Les soins continuent

Cependant, beaucoup de professionnels, notamment dans le domaine de la santé et des soins de support, continuent d’exercer, voyant même leur activité accrue. Certains n’ont pas d’autre choix que de poursuivre une activité en physique (difficile pour une infirmière libérale de pratiquer des soins à distance). Mais d’autres proposent aujourd’hui des prises en charge par téléphone ou en visio-conférence, lorsque leurs services le permettent. Les enseignements tirés du premier confinement ont au moins permis une progression nette du télétravail et des télé-consultations, permettant d’assurer un suivi aux personnes les plus isolées. Une alternative intéressante, même si elle ne remplacera jamais les contacts physiques. 

 

Comment trouver des prestataires ?

Un autre problème vient alors se poser : comment connaitre les professionnels proposant désormais une prise en charge à distance, malgré le confinement ? Car malheureusement, le covid-19 occupe une telle place dans l’esprit qu’il en ferait presque oublier qu’il existe encore d’autres maladies. Pourtant, beaucoup de personnes vont avoir besoin d’aide, de soins et de soutien, d’autant plus qu’elles seront une nouvelle fois isolées par le confinement. Cette isolation et ces besoins ont entraîné des dépressions, des burn-out et d’autres pathologies qui nécessitent une attention particulière.

 

Cancer Infos Services, un début de solution

Notre engagement chez Cancer Infos Services est de mettre en relation les personnes qui en ont le plus besoin avec des prestataires de proximité. Au vue de la particularité de la situation, nous allons tout faire pour permettre à un maximum de prestataires d’adhérer à notre plateforme, afin de pouvoir proposer un annuaire le plus complet et le plus adapté possible. Mais nous ne pourrons pas agir sans soutien. Plus que jamais, n’hésitez pas à prendre contact avec nous si vous êtes susceptible d’apporter une aide aux personnes isolées, malades ou fragiles.

Homme contre une fenêtre covid

Lire aussi…

La sophrologie et l’hypnose par Soline Kundurian

Je suis très fière de pouvoir accompagner les personnes atteintes de cancer en utilisant deux outils très complémentaires : la sophrologie et l’hypnose.
J’ai d’abord pratiqué la sophrologie seule, et puis l’hypnose fait aujourd’hui partie intégrante de mon activité en tant que thérapeute. Bien qu’elles ne puissent pas se substituer à un traitement et un suivi médical, ces deux techniques ont une réelle efficacité dans le domaine de la cancérologie.

Mars Bleu, mobilisation contre le cancer colorectal

Dans la lignée de l’Octobre Rose ou du Movember, Mars Bleu est un mois de prévention et de sensibilisation à un type de cancer particulier : le cancer colorectal.

Comment aider un proche atteint du cancer ?

Chaque expérience face au cancer est unique. Il n’existe aucun schéma établi du processus psychologique d’une personne atteinte de cancer, quel qu’il soit. Faire partie de l’entourage d’une personne touchée par le cancer peut être très difficile.

La sophrologie et le cancer

La définition de la sophrologie Caycédienne, donnée par la fille de son fondateur, la docteure Nathalie Caycedo, est la suivante : c’est un entrainement psycho-physique de la conscience, basé sur la perception positive de notre monde intérieur ainsi que sur la relation positive avec le monde extérieur.

Les soins de support

Le nom « soin de support » peut avoir une connotation trompeuse, puisqu’il ne s’agit pas uniquement de soins. La définition exacte, traduite de l’anglais « supportive care », décrit les soins de support comme l’ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades le long de leur parcours médical.

Cancer : Le saviez-vous ? Chiffres, faits et infos…

Retrouvez dans cet article des chiffres et des faits à propos du cancer en France et dans le monde

Movember, histoire et objectif

Dans la lignée de l’Octobre Rose, le Movember ou Movembre en Français est un événement annuel se déroulant tout le mois de novembre. Il est organisé par la fondation Movember Foundation Charity, et invite les hommes à se laisser pousser la moustache.

Le Mois Sans Tabac

Selon une estimation réalisée par Santé Publique France, et Catherine Hill, épidémiologiste de l’Institut Gustave Roussy, plus de 70 000 personnes décèdent à cause du tabac en France chaque année.

Le soutien et l’activité ne s’arrêtent pas (totalement) avec le confinement

Le confinement annoncé par le gouvernement va une nouvelle fois contraindre beaucoup d’activités à ralentir, voire se stopper. Malgré une situation économique déjà fragilisée par la première vague

La Socio-coiffure, véritable soin de support

La socio-coiffure est une activité récente et en manque cruel de notoriété. Pourtant, en tant que soin de support, c’est un service qui a déjà fait ses preuves.