Blog de Cancer Infos Services

Le Mois Sans Tabac

par | 2 Nov 2020

Selon une estimation réalisée par Santé Publique France, et Catherine Hill, épidémiologiste de l’Institut Gustave Roussy, plus de 70 000 personnes décèdent à cause du tabac en France chaque année. On estime que c’est la première cause de mortalité évitable. Ce n’est un secret pour personne, le tabac est ravageur : maladies cardio-vasculaires, cancers, problèmes respiratoires…

 

L’origine du Mois Sans Tabac

L’idée était donc de créer un événement afin de sensibiliser et d’aider les fumeurs dans leur démarche d’arrêt. En 2012, l’Angleterre lance le Stoptober. Ce n’est que 4 ans plus tard que la France lance le premier Mois Sans Tabac en novembre 2016. Cette opération nationale est coorganisée par l’Assurance Maladie, Santé Publique France et le ministère des Solidarités et de la Santé. Chaque année, environ 200 000 participants sont recensés. Il s’inscrit totalement dans le Programme national de réduction du tabagisme (PNRT) lancé en 2014.

D’après certaines études, près de 60% des fumeurs souhaiteraient arrêter de fumer. Inciter au sevrage tabagique complet pendant un mois multiplie par cinq les chances d’arrêter définitivement de fumer. C’est pourquoi, pendant tout le mois de novembre, des messages d’encouragement, d’aide et de conseils sont diffusés sur tous les médias.

 

S’inscrire au Mois Sans Tabac

Il suffit de se rendre sur le site Tabac Info Service. Une fois votre inscription validée, vous serez mis en relation avec votre équipe régionale et la communauté.

Chaque participant au Mois Sans Tabac peut commander un kit gratuit d’aide à l’arrêt sur le site de Tabac Info Service. Des tabacologues sont disponibles et à votre écoute du lundi au samedi de 8h à 20h au 39 89. Vous pouvez également télécharger l’application e-coaching de Tabac Info Service.

 

Aller plus loin

Pour plus d’informations, rendez-vous sur :

Mois Sans Tabac

Lire aussi…

La sophrologie et l’hypnose par Soline Kundurian

Je suis très fière de pouvoir accompagner les personnes atteintes de cancer en utilisant deux outils très complémentaires : la sophrologie et l’hypnose.
J’ai d’abord pratiqué la sophrologie seule, et puis l’hypnose fait aujourd’hui partie intégrante de mon activité en tant que thérapeute. Bien qu’elles ne puissent pas se substituer à un traitement et un suivi médical, ces deux techniques ont une réelle efficacité dans le domaine de la cancérologie.

Mars Bleu, mobilisation contre le cancer colorectal

Dans la lignée de l’Octobre Rose ou du Movember, Mars Bleu est un mois de prévention et de sensibilisation à un type de cancer particulier : le cancer colorectal.

Comment aider un proche atteint du cancer ?

Chaque expérience face au cancer est unique. Il n’existe aucun schéma établi du processus psychologique d’une personne atteinte de cancer, quel qu’il soit. Faire partie de l’entourage d’une personne touchée par le cancer peut être très difficile.

La sophrologie et le cancer

La définition de la sophrologie Caycédienne, donnée par la fille de son fondateur, la docteure Nathalie Caycedo, est la suivante : c’est un entrainement psycho-physique de la conscience, basé sur la perception positive de notre monde intérieur ainsi que sur la relation positive avec le monde extérieur.

Les soins de support

Le nom « soin de support » peut avoir une connotation trompeuse, puisqu’il ne s’agit pas uniquement de soins. La définition exacte, traduite de l’anglais « supportive care », décrit les soins de support comme l’ensemble des soins et soutiens nécessaires aux personnes malades le long de leur parcours médical.

Cancer : Le saviez-vous ? Chiffres, faits et infos…

Retrouvez dans cet article des chiffres et des faits à propos du cancer en France et dans le monde

Movember, histoire et objectif

Dans la lignée de l’Octobre Rose, le Movember ou Movembre en Français est un événement annuel se déroulant tout le mois de novembre. Il est organisé par la fondation Movember Foundation Charity, et invite les hommes à se laisser pousser la moustache.

Le Mois Sans Tabac

Selon une estimation réalisée par Santé Publique France, et Catherine Hill, épidémiologiste de l’Institut Gustave Roussy, plus de 70 000 personnes décèdent à cause du tabac en France chaque année.

Le soutien et l’activité ne s’arrêtent pas (totalement) avec le confinement

Le confinement annoncé par le gouvernement va une nouvelle fois contraindre beaucoup d’activités à ralentir, voire se stopper. Malgré une situation économique déjà fragilisée par la première vague

La Socio-coiffure, véritable soin de support

La socio-coiffure est une activité récente et en manque cruel de notoriété. Pourtant, en tant que soin de support, c’est un service qui a déjà fait ses preuves.