La médecine douce

Classée dans la catégorie des médecines non conventionnelles, la médecine douce consiste à traiter ou à prévenir des maladies en dehors des pratiques classiques. Elle constitue une alternative aux thérapies habituelles, mais ne peut tout de même pas les remplacer. Découvrez les utilités de la médecine douce, son interdépendance avec la médecine conventionnelle ainsi que les diverses thérapies qui la composent.

L’utilité de la médecine douce

La médecine douce est naturelle et permet de traiter des symptômes que vous ressentez au quotidien. Les maux de tête, les fatigues répétitives, l’insomnie ou le rhume sont des pathologies que vous pouvez gérer en faisant appel aux procédés de la médecine douce. Elle peut également vous être utile contre la douleur ou le stress. C’est donc une option qui est à la fois efficace, tant sur le plan physique que psychologique.

médecine douce

Le corps dans son entièreté, de la tête aux pieds, et l’esprit sont pris en compte lors du processus de traitement. Vous ne risquez pas d’avoir des effets secondaires, car les substances ne contiennent aucune toxine. Vous obtiendrez satisfaction le plus souvent grâce aux pouvoirs des plantes ou des préparations florales. La médecine douce élimine les impuretés de votre organisme. Vous avez à votre disposition des pratiques pour améliorer votre bien-être. Cela inclut également des exercices et des massages. Dans le cas éventuel où vous ne trouvez pas satisfaction dans la médecine classique, vous pouvez faire recours à la médecine naturelle.

La complémentarité avec la médecine conventionnelle

La médecine douce ne symbolise pas une solution à celle traditionnelle. En effet, elle vient en complément aux soins apportés par les docteurs. Certains professionnels le recommandent d’ailleurs dès qu’ils vous prennent en charge. Vous ne devez donc pas manquer de suivre les prescriptions des médecins même dans le cas où vous décidez de faire recours à une thérapie douce. Cette dernière apporte un plus à tout le suivi professionnel que vous avez subi.

Il est toujours préférable d’avoir plusieurs solutions pour votre problème que d’en disposer d’une seule. C’est ainsi que vous devez voir au niveau de la médecine douce, des soins de support qui vous accompagnent dans votre guérison. Cependant, il faut noter qu’elle n’a pas reçu une entière approbation scientifique, elle ne peut donc pas suppléer un diagnostic médical. Les deux vont de pair et dans certains hôpitaux, on vous propose parfois de combiner leurs examens avec des séances d’hypnose ou de sophrologie. C’est dire que même les experts reconnaissent que les deux médecines se complètent.

Les différentes thérapies composantes de la médecine douce

Elle regroupe plusieurs disciplines fonctionnant chacune selon leurs propres pratiques. Il y a entre autres la sophrologie, la réflexologie, la naturopathie ou encore l’hypnose.

La sophrologie

C’est une méthode encore appelée ‘’thérapie psychocorporelle’’ qui correspond à un ensemble de mouvement dont le but est de guérir les douleurs. Elle a été créée par le neuropsychiatre Caycedo Alfredo et vous immerge dans un état de décontraction totale combiné avec une sensation dite ‘’sophronique. Elle est souvent comparée au yoga, mais la différence ici est que vous êtes maintenu dans un état de conscience entre la veille et le sommeil. Vous serez amené à faire des exercices de respiration, visuel et mental afin de trouver une harmonie entre votre corps et vos émotions. La sophrologie a pour objectif de vous amener à atteindre un niveau élevé de la connaissance de soi.

La réflexologie

La réflexologie est une branche de la médecine douce qui trouve son origine dans la tradition chinoise et égyptienne. Elle consiste à exercer des mouvements avec les mains et stimuler des zones sensibles sur le corps. Ces dernières dites zones réflexes sont situées sur les mains (réflexologie palmaire), sur les pieds (réflexologie plantaire), au visage (réflexologie faciale) et dans les oreilles (réflexologie auriculaire). Les manipulations visent donc à conduire vers la moelle épinière un écoulement nerveux. Il s’agit d’un massage effectué sur ces parties afin de provoquer des réactions du système immunitaire pour vous guérir. Elle vous offre une sensation de détente et des effets réparateurs.

La naturopathie

C’est une discipline fondée sur l’auto fonctionnement de l’organisme. Elle est reconnue par l’OMS comme  »les méthodes de soins visant à fortifier les défenses de l’organisme via des moyens biologiques et naturels’’. Le thérapeute estime que votre corps a les atouts nécessaires pour vous guérir sans une contribution extérieure. Ceci grâce à la psychologie, l’alimentation et la relaxation. C’est une pratique qui vise à vous accompagner dans vos habitudes alimentaires pour vous épargner des toxines et des carences. Ce type de médecine douce améliore votre qualité de vie et vous permet d’anticiper certaines maladies.

L’hypnose

C’est une pratique qui consiste à vous plonger dans un état sans que vous ne vous en rendiez compte. Autrement dit, c’est un exercice pendant lequel vous oubliez l’environnement extérieur et vous vous focalisez sur une pensée que votre esprit vous affiche. C’est un mi-monde de sommeil et un autre d’éveil qui vous libère des idées négatives. Elle est utilisée pour faciliter l’accouchement, lutter contre le stress, la dépression et augmenter votre confiance en soi.